Organisé, méticuleux, procrastinateur, quel genre d'écrivain êtes-vous ?



Dans un précédent article, nous avons déterminé quel lecteur vous êtes, il est temps de trouver l’auteur qui dort en vous. Car, si vous aimez les livres, il est probable que vous ayez déjà nourri quelques rêves d’écriture.

Souvent, mettre un mot sur un mécanisme individuel non identifié permet de se libérer de ses craintes et de lâcher prise.

Selon votre personnalité, vos traits de caractère et vos habitudes, vous avez un profil particulier de rédaction.

Torturé, maniaque, travailleur du soir ou du matin... Quel genre d'écrivain êtes-vous ?



Le planificateur

Vous êtes celui qui structure son livre avant de l’écrire.

Pour vous, c’est pratique : plus le plan est précis, plus l’écriture est facile.

Pour créer votre schéma, vous avez effectué un travail de réflexion sur l’enjeu de votre récit : quelle question il pose et comment arriver à la réponse. Ensuite, vous pouvez inventer …

Et là, vous n’avez même pas encore appuyé un doigt sur le clavier que vous êtes déjà en train d’imaginer et de concevoir la charpente de votre roman.

Vous êtes organisé dans votre ouvrage. Vous préparez rigoureusement vos séances d’écriture.

Vous vous fixez des horaires et vous vous astreignez à un rythme.

Vous terminez toujours ce que vous avez commencé et il en est de même pour vos livres.



Le méticuleux

Avec vous, tout est dans le détail. Le phrasé est long, les descriptions aussi et vos romans font rarement moins de 400 pages.

Fin psychologue, vous avez un don particulier pour sonder les états d’âme de vos personnages. Sensible, empathique, élégant et bavard, vous rêvez d’écrire un roman-fleuve.

Mais, avant tout, ce qui vous guide, c'est votre souci de vérité.

Vous êtes autant attaché à la créativité et au style littéraire qu’à la vérification des informations. Proche de l’enquêteur, vous décortiquez les livres et écumez les pages web pour trouver des rapports détaillés sur les éléments qui constitueront votre livre.

Ceci vous confère une acuité particulière pour les intrigues bien ficelées. Vous pouvez former et démêler des histoires comme personne. À ce titre, on peut vous considérer tel le plus scientifique des écrivains.



Le procrastinateur

Vous êtes un créatif qui attend. Et, même lorsque l’inspiration pointe le bout de son nez, vous continuez de patienter. Peut-être gagnera-t-elle en puissance avec le temps. Vous êtes éternellement persuadé que vous serez plus inspiré demain, que la nuit vous apportera plus d’imagination, de créativité. Alors, vous remettez sans arrêt à plus tard vos projets d’écriture.

Vous avancez donc lentement, mais lorsque vous écrivez, c'est toujours avec beaucoup de passion et de talent, car vous ne travaillez jamais pour effectuer un travail de piètre qualité.

Si vous arrivez à finir votre manuscrit, nul doute qu’il sera impeccable. Toutefois, ce sera sans doute l’ouvrage de plusieurs longues années, voire de toute une vie.



Le créatif

Vous vous laissez guider par votre main.

Vous démarrez avec presque rien, quelques brides d’idées, et vous les couchez en direct sur le papier. Tout est affaire d’imagination.

La question est comment faites-vous pour produire un récit à partir de rien ?

Pour vous, l’inspiration est la clé. Or, elle se travaille tel un muscle. Vous devez maintenir une routine quotidienne d’écriture pour que surviennent naturellement les idées.

Plus l’exercice sera régulier, plus la capacité à créer des histoires augmentera.

Votre principal avantage, c’est votre spontanéité.

Elle se ressentira dans votre écriture instinctive, votre style léger et vos récits toujours agréables et abordables.



Le multitâche

Délirant et exalté, vous avez le don d’énerver ses semblables. Alors que la plupart des écrivains ont besoin de calme et de solitude pour réussir leur tâche, vous vous adaptez à votre environnement. Vous possédez une capacité d’adaptation hors pair. Vous pouvez écrire partout et tout le temps. Il vous arrive même d’engager de front plusieurs projets différents.

Vous êtes un hyperactif, une flèche de la littérature, un boulimique de la plume.

Mais, attention à la panne d’inspiration qui, à votre rythme soutenu d’écriture, peut vous être fatale, car elle vous laissera dans un vide dans lequel vous pouvez vous perdre.


Le rêveur



Toujours la tête en l’air, le regard perdu, vous avez une activité intérieure très riche. Lorsqu’on vous demande si votre livre avance bien, vous répondez invariablement que oui.

Mais, en réalité, vous prenez éternellement votre temps. Plutôt que de vous précipiter, vous contemplez avant de rédiger.

Doté d’une très grande sensibilité, vous avez besoin d’écrire pour vous sentir en vie. Pour vous, l’inspiration est partout, dans la nature, l’amour, les rencontres…




L’habile

Vous manipulez votre texte et n’hésitez pas à découper, à déplacer. Vous rédigez de multiples variantes brouillon du manuscrit final.

Vous savez que le propre du romancier est d’écrire et réécrire, et écrire encore. Une première version n’est jamais aboutie. Ainsi, dans cette perspective, vous considérez que vous aurez tout le loisir d’imaginer, de vous perdre, de vous améliorer pour enfin trouver ce que vous avez vraiment envie d’écrire.

Par conséquent, à vos yeux, il n’est pas important que le plan soit impeccable ni que l’inspiration soit permanente. Vous ferez bien volontiers appel à un correcteur et des bêta-lecteurs pour vous assurer que votre roman est abouti.





Alors, quel type d'écrivain êtes-vous ?

Comme pour les lecteurs, il existe plusieurs types de romanciers. Mais, quelle que soit votre manière d'écrire, votre personnalité ou votre rythme de travail, il faut savoir qu'il y a un lecteur pour chaque style d'écriture.

Le principal est de se connaître pour avancer et se révéler dans sa créativité.

Avez-vous pu vous reconnaître dans ces différentes descriptions d'auteurs ?

Si c'est le cas et que vous désirez en parler, vous pouvez me contacter ici.




72 vues0 commentaire