Les étapes d’un rêve d’écriture


L’écriture est une expérience qui vous rapproche de quelque chose de chaud et d’intime. Elle vous permet de crier, de pleurer, de rire dans le silence. Il ne revient pas à tous de pouvoir écrire ses pensées sur le papier.

Lorsqu’un écrivain décide de concevoir un roman, il éprouve aussitôt une sensation de bigarrure. Le chemin est long, mais il en vaut la peine.

La plupart des gens ont au fond d’eux une histoire à raconter… et tout commence par un rêve.

Alors, pourquoi souhaite-t-on devenir auteur ? Qui désire s’engager dans cette voie, pour quelles raisons et comment y parvenir ?



Trouver l’inspiration


La rédaction d’un roman est un long chemin semé de difficultés. Mais, il nait des esprits rêveurs, inventifs et créatifs.

On n’écrit pas seulement par envie mais aussi par besoin. Et, c'est dans ce sentiment que vous puiserez la force nécessaire à votre projet.

« Apprends à écrire comme si tu allais devoir le faire pendant toute ta vie. » – Mark Twain

Écrire un roman est un long périple. Un auteur doit s’accrocher, ne pas baisser les bras. Pour décrire ce bout de route, il faut une bonne dose d’imagination, de patience et de persévérance.


Il faut être inventif et avoir l’esprit aventureux, se montrer créatif pour sortir de toutes les situations délicates et trouver le courage de traverser les moments difficiles.

Mais, l'inspiration pour un auteur, c'est son oxygène.

Alors, soyez vous-même, laissez-vous porter par ce qui vous rend heureux et productif et vous trouverez l’inspiration qui est en vous.

Un peu de musique, une lecture, du silence ou le bruit du vent. Que sais-je…

Vous êtes le maitre de vos envies et de votre univers. Tout se conçoit au bout de vos doigts et c’est ce qui vous enchante.

Il y a tant à explorer, à créer dans l’étendue sans l’imite de l’imagination. Écrire, c’est avoir le pouvoir de tout inventer, de tout décider, de faire naître des personnages, des mondes, des destins… C’est la liberté de laisser exister cette deuxième vie qui est à l’intérieur de nous et qui ne demande qu’à se révéler.

« Pour créer, il faut être inspiré, pour être inspiré, il faut lire beaucoup, et pour lire beaucoup il faut lâcher prise. » – Ray Bradbury

Se fixer des objectifs


Le rêve et l’imaginaire sont des sources d’inspiration. Mais, méfiez-vous, on ne raconte pas toujours ses songes comme on voudrait le faire. Il faut savoir choisir les bons mots et trouver le ton juste pour le rendre intéressant.

« Le premier objectif quand on écrit, c’est d’attirer le lecteur vers soi. Il faut le capter, le retenir. Ne pas le laisser partir. » – Jérôme Ferrari

Il est important, avant de commencer à rédiger, d’avoir au préalable préparé un plan bien détaillé du ou des chapitres qui doivent être écrits dans la journée.

Il peut être intéressant d’énumérer point par point tout ce qui doit être raconté dans ces chapitres.

● Comment l’action va avancer : se concentrer sur ce qui va arriver dans les quelques pages que sont un chapitre. Ne penser à rien d’autre. C’est en restant fixé sur un instant bien précis du récit que l’on peut l’enrichir, le rendre compréhensible. C’est un peu comme une scène de film. Elle doit être décrite à la perfection et de manière très méticuleuse afin que le lecteur puisse la visualiser.

● Quels protagonistes vont intervenir : avant de commencer à rédiger, il est important, de savoir quels personnages vont entrer en scène dans le chapitre à écrire afin de préparer leur arrivée aux moments les plus appropriés. Le récit gardera une cohérence concernant la présence ou non des personnages. Un chapitre où il y a beaucoup de protagonistes n’est pas toujours aisé à écrire, car il doit être parfaitement clair au risque de perdre le lecteur dans les dialogues. C’est, la raison pour laquelle il est impératif de décider de ce sujet avant de commencer à écrire son chapitre.

● Faire avancer l’intrigue : il ne faut jamais perdre de vue que chaque chapitre est censé nous emmener doucement vers le dénouement de notre histoire. Vous devez proposer au lecteur des éléments qui feront avancer l’aventure, le caractère des personnages. Il faut impérativement éviter d’écrire juste pour ne pas rester devant une page blanche et ne donner aucune information constructive pour le récit.



Réaliser son rêve

FIN… voilà le mot qui caractérise le début de votre grand rêve.

Votre récit est enfin terminé, vous avez donné vie à des personnages, créé une histoire. Maintenant, il faut avoir le courage de vous lancer ! Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

Je vous invite à lire cet article sur comment éditer son premier roman.

Auteur est une profession à la croisée des chemins : prise par la passion, soumise à une industrie, manquant autant de reconnaissance pour son statut que de perspectives financières suffisantes pour l’écrivain. Mais, c'est une passion qui mérite d’être vécue.

Il faut être conscient que l’on n’écrit pas pour en vivre, mais pour faire exister une passion.



Ainsi, Le rêve d’écriture est un travail solitaire. L’écrivain écrit parce qu’il en a besoin, pas seulement pour vendre ou publier. Il fait son chemin avec des mots et avec ses sentiments, et même si son travail commence par un rêve, se poursuit par l’écriture puis la publication, il n’est pas terminé tant que le dernier lecteur n’a pas lu les dernières lignes

Si vous aussi vous avez rêvé d’écrire, vous pouvez en parler ici.




50 vues0 commentaire