Chronique Instagram : booksi.love

Lise Muscat

24 oct. 2021

L’auteure nous emmène dans un monde post-apocalyptique où le soleil peut parfois être meurtrier ou les nuits parfois très longues. C’est dans celui-ci que nous allons suivre les aventures d’Aiden et de Nina dans le monde de Pangée, la terre des rescapés.

Mon premier service presse sur Instagram. J'ai été très heureuse de découvrir cette jeune chroniqueuse qui a rapidement lu le premier tome de SOLEIL BLANC et qui m'en a fait un retour très positif.
C'est une expérience très agréable pour un auteur d'attendre les réactions de ses lecteurs. Bonnes ou mauvaises, elles sont toujours constructives.
Merci à Lydie pour ce travail.

Chronique

Aujourd’hui, je viens de parler du premier tome de Soleil Blanc. L’auteure nous emmène dans un monde post-apocalyptique où le soleil peut parfois être meurtrier ou les nuits parfois très longues. C’est dans celui-ci que nous allons suivre les aventures d’Aiden et de Nina dans le monde de Pangée, la terre des rescapés.


L’univers est très bien construit, l’auteure nous dispersant des informations par-ci par-là dans le roman pour nous apprendre de nouvelles choses sur le passé et le présent de cette nouvelle terre. Pangée est un monde divisé où de nombreuses inégalités règnent, mais c’est aussi une terre censée protéger ses habitants des personnes vivant de l’autre côté de la frontière. Pourtant, la menace ne se trouve pas à l’extérieur des murs de Pangée, mais bel et bien à l’intérieur.


Les personnages (qui m’ont fait adorer ce livre !) sont très bien travaillés. Pour ce qui est du personnage d’Aiden, je l’ai trouvé très intéressant. Surtout au début du livre, où je l’adorais. Pourtant, au fur et à mesure que les pages se tournaient, j’avais envie de le frapper à coups de marteau pour qu’il se réveille (dans le bon sens, bien évidemment.). Quant à Nina, elle a une évolution extraordinaire, passant d’une fille apeurée et en deuil à une femme forte de caractère et prête à tout. Plusieurs autres personnages accompagnent Nina et Aiden dans leurs péripéties, chacun avec des personnalités et des accents différents. (certains que j’ai eus envie de tuer aussi…)


Pour ce qui est de l’antagoniste de l’histoire, il a été une belle surprise. Je ne m’attendais pas à autant le détester. Je dois admettre qu’au début, il ne me faisait ni chaud ni froid, mais après une certaine scène, je n’ai eu que du dégoût pour sa personne. Le « méchant » est intelligent, mais aussi vicelard – n’hésitant pas à utiliser les personnes autour de lui pour arriver à ses fins.


Je vous recommande ce livre à fond ! Cependant, je dois vous prévenir que certaines scènes peuvent être difficiles à lire (viol) Pour autant, ce livre a été une très belle découverte.